| La Salle Pleyel | Présentation | Le nouveau Pleyel
Vue de la scène de la Salle Pleyel

Vue de la scène de la Salle Pleyel © P.E Rastoin

Le nouveau Pleyel

La société IDSH conçoit et engage un important programme de rénovation architecturale et acoustique entre 2004 et 2006. Celle ci répond au projet ambitieux de renouer avec le dénuement et la pureté qui caractérisaient l’esthétique initiale du lieu. La restauration des façades, du hall, du foyer et de l’intérieur de la salle donne à l’ensemble une apparence plus séduisante et améliore le confort.

Face à ces changements, le ministère de la culture et de la communication autorise la prise à bail de la Salle Pleyel par la Cité de la musique en tant qu’établissement public placé sous sa tutelle alors appelée à gérer cette grande salle de concert. En 2009, la Cité de la Musique devient propriétaire de la Salle Pleyel.

Hall d’entrée avec des colonnades de la Salle Pleyel

Hall d’entrée avec les colonnades de la Salle Pleyel © Nicolas Borel

Une architecture retrouvée : dans le respect des préconisations des Monuments historiques, la façade, le hall et sa rotonde recouvrent leur élégance Art déco quasi originelle. Les anciennes salles de danse, transformées en un vaste foyer, offrent une zone d’accueil complémentaire de plus de 600 m2 à laquelle sont adjoints deux espaces privatifs. Les travaux sont également l’occasion d’agrandir et de reconfigurer les espaces dévolus au public et aux artistes.

Des conditions de jeu repensées : afin d’être en mesure d’accueillir simultanément des orchestres en résidence et des orchestres invités, l’ensemble des loges, foyers d’artistes et espaces techniques sont réaménagés. Les travaux permettent enfin de transformer les conditions de jeu et d’écoute en optimisant l’acoustique de la salle pour en faire un auditorium de qualité et de prestige.

Salle vue des balcons

Salle des concerts vue des balcons © P.E Rastoin

La conception
de l'auditorium

Une acoustique
performante :
la création de balcons latéraux permet d’homogénéiser la diffusion sonore. Ils agissent comme des abat-sons qui favorisent les réflexions précoces, améliorant la clarté et la sensation d’enveloppement. La modification du plafond et des parois latérales induit une optimisation de près de 20 % du volume de la salle et favorise une augmentation du temps de réverbération. La zone de jeu est entièrement reconfigurée afin d’accueillir du public en fond de scène et de générer une acoustique plus efficace. De même, à l’arrière de la salle, la profondeur des espaces sous les balcons est réduite dans le but de diminuer la distance entre les interprètes et les auditeurs.

Une écoute de qualité : l’amélioration du confort se traduit par l’installation de sièges neufs, la réduction du nombre de places afin de donner à chacun plus d’espace (1 913 sièges, à comparer aux 3 000 de 1927) et le renforcement de la visibilité par un regradinage des balcons. Le parterre aussi est allégé et comprend un peu moins de 1000 sièges. Derrière la scène, des banquettes de chœur servent également à accueillir quelque 160 personnes. Le premier balcon compte environ 400 sièges et le second 300. Chacun des quatre balcons latéraux permet de placer 19 personnes.

De nouveaux équipements scéniques : l’ensemble de la scène est reconfiguré, avec un volume accru, un plateau agrandi et une avant-scène redessinée. Ces modifications, associées à l’adjonction d’un équipement technique performant, notamment l’installation d’un plateau entièrement mécanisé et mobile, favorisent l’adaptation à tous les types de répertoire.

Rénovation de la Salle Pleyel

Maître d’ouvrage : IDSH
Conception : François Ceria architectes - Artec Consultants Inc
Construction : Groupe Bouygues