Rendez-vous à la Philharmonie de Paris
pour retrouver les orchestres, les solistes et la programmation que vous appréciez.

En savoir plus
| La Salle Pleyel | Concerts | Denis Matsuev
La Salle Pleyel

Denis Matsuev

vendredi 19/04 2013 20:00

  • Denis Matsuev : piano
  •  

Programme

  • Modeste Moussorgski
  • Tableaux d'une exposition
  • Entracte
  • Sergueï Rachmaninov
  • Prélude op. 23 n° 5
  • Prélude op. 32 n° 12
  • Etudes-Tableaux op. 39 n° 2
  • Etudes-Tableaux op. 39 n° 6
  • Fugue en ré mineur (1891)
  • Piotr Ilitch Tchaïkovski
  • Doumka op. 59
  • Sergueï Rachmaninov
  • Sonate n° 2 op. 36 (seconde édition)
Télécharger le programme

Pour le moment nous n'avons plus de places disponibles pour cet événement. Nos conseillers restent à votre disposition au 01 42 56 13 13

Voulez-vous être alerté en cas d'éventuelles remises de places à la vente ?

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant à contact@sallepleyel.fr

Célébré chaque année à Pleyel, que ce soit en concertiste ou en chambriste attentionné (ainsi, en janvier dernier), Denis Matsuev ouvre son récital par le grand cycle de Moussorgski (1874), suite de tableaux-hommages dédiés à l’architecte Viktor Hartman où le compositeur alterne épisodes de caractère et promenades, pudeur et virtuosité effrénée. L’ensemble culmine dans le carillonnement formidable des cloches de La Grande porte de Kiev.
Suit un florilège d’œuvres de Rachmaninov, dont le lauréat du Concours Tchaïkovski a tiré plusieurs pages de l’oubli à la demande d’Alexandre Rachmaninov, le petit-fils du Maître : Etudes-tableaux (« La mer et les mouettes », puis « Le petit chaperon rouge et le loup », 1916-1917), célébrissime chevauchée du Prélude en sol mineur, cantilène mélancolique et carillon flottant du Prélude en sol dièse mineur. La Fugue est issue de la Suite d’orchestre en ré mineur (1891), dont le manuscrit ne fut retrouvé qu’en 2002.
Précédant la fulgurante Deuxième Sonate (donnée ici dans la version révisée de 1931), s’élève la touchante Scène de la vie rustique (1886), offerte au Français Marmontel, que créa Félix Blumenfeld, le futur professeur de Vladimir Horowitz.

Avec le soutien de la Fondation AVC Charity.